J'aurais aimé...

J’aurais aimé Manosque et la Provence comme berceau de mon enfance !
J’aurais aimé séjourner au Paraïs !
J’aurais aimé avoir 20 ans au Contadour pour vivre la grande aventure ! Lire la suite...

samedi 23 février 2013

"Des vagues de terre et de l'écume d'arbres à perte de vue"


"Ce pays là, je ne le quitterai jamais, il m’a donné, il me donne encore chaque jour, tout ce que j’aime. On est d’abord touché par un  silence qui repose  sur toute l’étendue  du pays. Sur les vastes plateaux  couverts  d’amandiers, à l’époque ou les arbres sont en fleurs, on entend à peine le bruit des abeilles. On peut marcher des journées entières seul avec soi-même, dans la joie, un ordre, un équilibre, une paix incomparables"  
Jean Giono, Provence

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bonjour,
Merci de votre intérêt pour mon blog et Jean Giono.